mardi 1 mars 2016

CLAIRE FAVAN - SERRE-MOI FORT


L'histoire

" Serre-moi fort. " Cela pourrait ressembler à un appel au secours. 
Du jeune Nick, tout d'abord. Victime collatérale de la disparition inexpliquée de sa sœur, contraint de vivre dans un foyer brisé et entre deux parents totalement obsédés par leur quête de vérité. Il aimerait tant que sa mère le prenne dans ses bras... 
D'Adam Gibson, ensuite. Policier chargé de diriger l'équipe qui enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit identifier les victimes – toutes des femmes – et tenter de remonter jusqu'au tueur, qui a savamment brouillé les pistes. Si Adam parvient à cerner quelques-unes de ses motivations, c'est à peu près tout. Et il prend le risque de trop qui le jette directement dans les bras du tueur. Commence alors entre eux un affrontement psychologique d'une rare violence...
 N'entendez-vous pas leur appel désespéré quand tous murmurent : " Serre-moi fort " ?

Mon avis

Quelle claque ! mais quelle claque ! ce roman est addictif à souhait ! un thriller comme je les aime !

La première partie est relativement "douce" et nous raconte l'histoire de Nick et de ses parents suite à la disparition de Lana,  soeur et fille.
Comment survivre à la disparition d'un enfant ? Cette jeune fille  est-elle encore vivante ou a t'elle été la victime du tueur en série que l'on appelle "l'origamiste" ? 
On assiste à la douleur de cette famille, à l'envie de tout laisser tomber des parents, à Nick qui essaye de survivre et de montrer que lui est toujours vivant, bien là.

Puis on passe à une deuxième partie avec l'arrivée d'Adam Gibson, policier qui enquête sur des cadavres de jeunes femmes retrouvées dans une grotte. La deuxième partie est plus dure, mais à la fin de cette partie c'est vraiment le chaos, et là si vous êtes sensibles, abstenez-vous... car on tombe sur une scène d'une violence, une scène qui vous glace, qui vous choque et qui vous fait basculer dans une troisième partie, qui est juste bluffante, tellement prenante que je défis quiconque de pouvoir lâcher ce livre ! 

Les personnages sont vraiment bien amenés. Nick est très attachant, seul, livré à lui-même, quasi-invisible pour ses parents qui ne vivent plus que dans l'ombre de leur fille disparue. Nick essaie de retrouver l'amour de ses parents et essaie également de se détacher d'eux afin de vivre sa propre vie d'étudiant et sa vie sentimentale. 
Adam Gibson est juste excellentissime. C'est un personnage que j'ai adoré, j'ai tremblé avec lui lors de son enquête, mais j'ai également aimé ses relations familiales difficiles.

Dans ce roman, Claire Favan nous plonge dans l'horreur, nous embobine et nous amène où elle veut qu'on aille. L'histoire est construite en chapitres assez courts qui donne également un style percutant et un rythme effréné. Elle nous enfonce petit à petit dans les méandres de cette histoire jusqu'à nous asséner le coup fatal avec une fin... inattendue mais très satisfaisante...

Bref, un roman palpitant qui envoie du lourd ! du grand Claire Favan !

Un extrait

" Je me mets au lit avec la sensation que Lana a laissé un vide immense , un trou noir qui aspire peu à peu tout ceux qui faisait de nous une famille. "

" Au bout de trois jours, il n'y a plus rien dans le frigo et je n'en peux plus de ce silence à couper au couteau qui règne désormais à la maison. Je pars faire quelques courses. Tout vaut mieux que de croiser leurs regards vides et le désespoir qui creuse leur visage un peu plus chaque seconde. "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire